elisalesbonstuyaux.jpeg

Hello.

Bienvenue sur mon blog. J'espère que mon univers et mes Bons plans vous plairont. 

 

She Means Business

She Means Business

Hello !

J’ai décidé de reprendre la rubrique GirlBoss du blog, pour vous parler de l’entrepreneuriat au féminin.

Aujourd’hui, je souhaite partager mon expérience au programme She Means Business.

She Means Business est le programme global de Facebook initié par Sheryl Sandberg, en 2018.

Sheryl Sandberg, N°2 de Facebook et femme influente a décidé de mettre en place ce programme gratuit pour former des milliers de femmes partout dans le monde.

Cette année, Sheryl Sandberg souhaite que 15 000 femmes françaises puissent bénéficier de cette formation gratuite. En France, Facebook s’est accompagné de Social Builder pour mettre en place ce programme, et 3 bootcamps à Lille, Marseille et Paris qui ont réunis 2800 femmes (400 à Lille, 400 à Marseille et 2000 à Paris).

She-means-Business-elisa-les-bons-tuyaux.jpg

#SheMeansBusiness est une formation courte, intensive, sans pré-requis, pour toutes les femmes. 

Destiné à toutes les femmes, le programme permet découvrir ou renforcer leur leadership (confiance en soi, ambition professionnelle, etc.), leurs compétences numériques (marketing digital, web) et leur esprit d’entreprendre.

Le programme #SheMeansBusiness est constitué de trois étapes fondamentales :

1 - Une formation en ligne, gratuite et ouverte à toutes de 10h sur Social Builder Academy, avec des cours pratiques sur le leadership, le marketing digital, le web et l’entrepreneuriat.

2 - Un bootcamp est une journée de formation présentielle intensive et gratuite. Une journée unique pour se former, s’inspirer, pitcher son projet et networker avec d’autres femmes.

3 - La communauté pour accéder à un réseau exclusif de plus de 600 femmes qui partagent des conseils, échangent des bonnes pratiques et organisent des afterworks pour transformer et concrétiser leurs projets.

She-Means-Business.jpg

Mais revenons à mon expérience à la formation #ShemeansBusiness.

Tout a commencé courant Novembre, lorsque je reçois un mail pour participer à la session française de She Means Business. Dès la lecture de l’email, je m’inscris, car cela me correspond parfaitement. J’ai cette soif d’apprendre et de continuer à apprendre pour ma curiosité personnelle et ma carrière.

Je suis ce que l’on appelle une slasheuse, une personne qui n’a pas peur de travailler dans plusieurs domaines d’activités, et je cumule mon poste de communicante à celui de blogueuse, donc She Means Business est une évidence pour moi.

Après l’envoi de mon profil pour participer à #SheMeansBusiness, je reçois un nouvel email qui me précise que je fais partie des pré-sélectionnées. Les inscriptions sont gratuites, mais limitées à 2000 femmes à Paris, alors je croise les doigts pour recevoir le graal, cette confirmation.

She-Means-Business-elisa-les-bons-tuyaux-mail.jpg

Une semaine avant l’événement, je reçois un mail m’annonçant que je fais partie des femmes confirmées pour assister au Bootcamp #SheMeansBusiness à Paris. A ce moment là, je suis en voyage à Londres, et malgré la connexion Wi-Fi defectueuse, je parviens à me connecter pour valider ma participation.

Une fenêtre pop-up sur le site web #SheMeansBusiness indique que je fais partie des 1000 premières participantes, et que je recevrais un autre email 48h pour m’annoncer le programme complet du jour J.

48h avant le Jour J, je reçois un mail avec les informations complètes et un second email #SheMeansBusiness pour participer à un atelier gratuit pour apprendre le codage web, auquel je m’inscris.

Le vendredi 7 décembre, le jour tant attendu est arrivé.

Je me réveille à 6h45, je me prépare et me voilà en route pour la Grande Arche de La Défense dès 7h50.

She-Means-Business-elisa-les-bons-tuyaux-4.JPG

J’arrive à 8h15 précises à la Grande Arche de La Défense, et dès mon arrivée, je rencontre des femmes passionnantes, employées, entrepreneures, slasheuses, freelances, qui ont toutes cette même ambition pour l’entrepreneuriat.

Malgré nos ages, carrières et vies sociales respectives, nous sommes toutes là pour apprendre, nous surpasser et vivre la formation #SheMeansBusiness à fond.

She-means-Business-Social-Builder-elisa-les-bons-tuyaux.jpg

Depuis quelques temps, les médias évoquent souvent le terme de la sororité, où les femmes s’entraident, ont de la bienveillance les unes pour les autres. Cependant et d’après mon expérience personnelle, malheureusement la sororité existe peu en France, et existe surtout à l’international.

A chacun de mes séjours à l’international et surtout aux Etats-Unis, les femmes que je connais à peine, et que je rencontre là-bas lors d’événements, ont une sororité née. Elles ont de la bienveillance, du soutien, de l’aide, et complimentent, alors qu’en France, la plupart des femmes sont redoutables entre elles. Il y a une sorte de compétition, de malveillance, d’envie et de jalousie qui sont néfastes et contre productifs. Ces femmes ne comprennent pas qu’il est important de se soutenir et se donner de la force, pour booster au quotidien.

She-means-Business-Social-Business-elisa-les-bons-tuyaux.jpg

Tout au long de cette journée Bootcamp #SheMeansBusiness, il y a eu de l’échange, du partage, de la bienveillance, et de l’entraide.

Après un accueil autour de viennoiseries et boissons froides/chaudes, place au Bootcamp.

She-Means-Business-elisa-les-bons-tuyaux-5.JPG

Nous avons eu plusieurs modules pour cette formation :

1 - Leadership : activer son réseau, identifier vos freins, développer son leadership personnel

2 - Marketing digital : construire votre audience, et votre proposition de valeur, connaître les outils du marketing digital et savoir les utiliser, utiliser les réseaux sociaux pour booster votre activité

3 - Web : savoir créer un site sans coder, développer des outils simples et gratuits pour augmenter votre efficacité

4 - Entreprendre : apprendre à pitcher votre projet

She-Means-Business-elisa-les-bons-tuyaux-6.JPG

Nous avons eu droit à des REX (retours d’expériences), présentation de parcours, discours inspirants, le tout agrémenté de sessions de travail collaboratifs. Nous avons appris à constituer des équipes, à travailler ensemble, à échanger, aller vers les autres participantes que nous connaissions pas, dans le but de nous dépasser.

She-means-Business-Social-Builder-elisa-les-bons-tuyaux-2.jpg

De mon côté, j’ai aimé les différentes interventions des experts, et le travail collaboratif. J’ai adoré les modules sur le marketing digital et le leadership.

Si je devais résumer cette journée en plusieurs mots, ils seraient ceux-ci :

  • Inspirant

  • Motivant

  • Networking

  • Ouverture vers les autres

  • GirlBoss

Je recommande à toutes les femmes de suivre ce programme. J’espère que ce nouvel article vous aura plu. Toutes les informations sur #SheMeansBusiness sont disponibles sur ce site dédié.

Des ateliers de Noël par Samsung

Des ateliers de Noël par Samsung

Un déjeuner convivial au Bistrot du Peintre

Un déjeuner convivial au Bistrot du Peintre